Re: Interactive la musique?


Subject: Re: Interactive la musique?
From: Alex Burton (burtona@ere.umontreal.ca)
Date: Mon Apr 05 1999 - 02:29:13 EDT


 Je pense qu'en soi le terme "musique interactive" aide peu à comprendre ou
clarifier les musiques liées à la technologie. La définition du
Dictionnaire n'est pas très convainquante et, comme l'a noté Daniel, est
quelque peu limitatrice (alors que celle d'"interactivité" est plus
pertinente). Néanmoins, c'est un terme que l'on entend souvent; voici ma
tentative d'y voir clair.

 Je crois qu'il fait trancher l"interactivité" en deux aspects:
l'instrument et la forme.

 L'aspect instrumental de l'"interaction" se rapporte à la notion de
contrôle. Un "hyperinstrument" informatique réagit d'une certaine façon à
un stimuli; il s'agit de déterminer quelles relations (interactions)
viendront s'établir avec pertinence entre stimuli et réponse. C'est un
travail qui se rapproche davantage de celui du luthier que de celui du
compositeur. (évidemment, la lutherie conditionne l'écriture et vice-versa,
mais l"interaction" reste ici instrumentale).

 L'aspect formel de l'"interaction" appelle inévitablement à une ouverture
de la structure musicale. Un potentiel est défini, et c'est
l'interprétation de ce potentiel qui se fait de façon "interactive". La
musique, en soi, n'est pas interactive; pas plus qu'une interprétation de
Autumn Leaves un soir de festival au bar du Méridien. Sauf que d'un côté
l'interaction se fait avec un processus informatique/médiatique, tandis que
de l'autre c'est avec un canvas formel/stylistique mémorisé et probablement
partagé par d'autres musiciens qui contribuent au résultat acoustique.

 Dans la pratique, ces deux niveaux sont générallement entremêlés dans un
contexte de performance en direct, mais les interactions en tant que telles
restent inaudibles (et ne sont perceptibles de façon abstraite que par les
"spécialistes", de jazz ou de formes ouvertes). Une démarche empruntant à
l'un ou l'autre de ces aspects ne produit pas nécessairement des "musiques
interactives".

 Le cas des installations sonores est particulier car le specateur/auditeur
est également acteur/interprète et se trouve à manipuler directement le
processus formel. Il est difficile de parler d'interprétation car le
visiteur n'a généralement pas de partition ni de formation en rapport avec
les interactions potentielles, mais l'exploration de la forme se fait
effectivenent de façon interactive (essai/erreur). Peut-être peut on parler
ici de musique interactive, mais il faut se pencher davantage sur le "rôle"
du visiteur et sur la structure formelle de telles musiques.

 Pour répondre à ta question [Louis], "la possibilité pour un auditeur
d'intervenir sur le discours/matériau musical donné (base de
données->auditeur/créateur)" est sans doute une direction intéressante,
mais me fait poser la question "à partir du moment ou un "auditeur" a la
possibilité d'intervenir sur un discours donné, ne devient-il pas plutôt
interprète?"

 Enfin, j'aimerais utiliser le mot sérieux de la journée et terminer en
disant que l'interaction avec une forme musicale virtuelle est justement un
processus de réification: une structure potentielle, dynamique, est
transformée par l'interprétation humaine en être statique, fixe dans le
temps, et ainsi perceptible par un auditoire comme "objet".

                            Alex.

 p.s. aussi je m'interroge sur le mot "déréifer"; la réification est un
processus de transformation. La déréification serait donc l'action de
transformation inverse d'une réification première... ça commence à être
compliqué et ça implique qu'il y a d'abord eu réification. Pourquoi pas
"dynamiser"? Je n'ai pu trouver nulle part de référence pour le mot
déréifier.

At 7:03 PM -0500 4/4/99, Daniel Leduc. wrote:
>Louis,
>
>Voici la définition donnée par le _Dictionnaire des arts médiatiques_ (sous
>la direction de Louise Poissant, Presses de l'Université du Québec à
>Montréal) auquel j'ai collaboré à la recherche et à la rédaction de
>certaines définitions (avec Francis Dhomont et Robert Normandeau). C'est
>sans doute un bon point de départ à tes recherche :
>
>Interactif (interteractive)
>
>musique - (adj.)
>
>Relatif à certains logiciels qui permettent à un système informatique
>musical de réagir en direct, en fonction de programmes préalablement
>définis, au jeu des interprètes qui vont réagir à leur tour et déclencher
>de nouvelles répliques, et ainsi de suite.
>
>On peut voir dans ce dialogue homme-machine un souci de déréifier
>l'ordinateur et un défi très stimulant pour des musiciens improvisateurs.
>
>
>En passant, déréifier signifie rendre dynamique (antonyme de statique,
>figé). Toutefois, la dernière phrase de cette définition me laisse perplexe
>par son assertion plutôt limitative...
>
>Le dictionnaire est disponible en version papier, mais est aussi accessible
>en version hypertexte sous l'URL suivant :
>
>http://www.comm.uqam.ca/~GRAM/Accueil.html
>
>Joyeuses Pâques, mes cocos,
>
>dan.
>
>
>>Bonjour, "english short version follow"
>>
>>j'aimerais simplement, par pure curiosité, tâter le pouls de la liste
>>concernant le terme: "musique interactive".
>>
>> Connaissez-vous ce terme?
>>
>> Avez-vous déjà employé ce terme?
>>
>> Selon vous, la "musique interactive" est-elle: un prolongement des
>>musiques "live" (performance, technologie "temps réel", "biofeedback",
>>etc.); la possibilité pour un auditeur d'intervenir sur le
>>discours/matériau musical donné (base de données->auditeur/créateur); ou
>>aucune de ces réponses?
>>
>>Au plaisir de vous lire
>>
>>Hi,
>>
>>Give me your definition of "interactive music"?
>>
>>Just curious...
>>
>>Louis
>
>
>====================================================================
>Daniel Leduc (D.Mus. M.Mus.) * To be is to do (Socrate)
>leducd@ere.umontreal.ca * To do is to be (Sartre)
>leduc.daniel@uqam.ca * To be do be do (Sinatra)
>====================================================================
> http://www.er.uqam.ca/nobel/s14370
>====================================================================
> "Je suis un mensonge qui dit toujours la verite" (Cocteau)
>====================================================================



This archive was generated by hypermail 2b27 : Wed Jun 11 2003 - 13:08:54 EDT