Fwd: CompoElectro: Installation sonore à Oboro - Monique Jean - Montreal


Subject: Fwd: CompoElectro: Installation sonore à Oboro - Monique Jean - Montreal
From: Kevin Austin (kevin.austin@videotron.ca)
Date: Thu Jan 06 2005 - 23:50:29 EST


Exposition à OBORO
OBORO
4001, rue Berri, #301
Montréal, Québec
Canada   H2L 4H2

Monique Jean

Point d'attaches ou les infidélités rotatives

du 8 janvier au 5 février 2005

vernissage le samedi 8 janvier 2005 à 17h00.

la galerie est ouverte du mardi au samedi de midi à 17h00.

Far from the spectacle and the media pandemonium, Point d'attaches ou
les infidélités rotatives is an installation that focuses on the
phenomenon of sound perception and seeks refuge in silence itself.
This sound installation comprises a large vertical plane hanging from
the ceiling, on which 80 speaker cones from the 1950s and the 1960s
are fixed. This "speaking" surface is alive with barely perceptible
small sounds of varying intensity and tone; as listeners stroll
along, they pick up-as if they were antennas-constantly changing
frequencies, phasing effects and vibrations that modify their vision
of the wall. The question of space, and specifically of the listening
body's situation in space, is deeply significant in this piece.

The stillness of this "speaking surface" is bewitching and creates
silence inside the viewer. Nothing in this "wall" is in becoming-it
is a presence, a surface with acoustic mirages, something akin to
being itself.
Christian Calon

The "in between" is the crux of theis installation: between
abstraction from matter and matter itself; between a vertical plane
and its unfolding in the space, between stasis and movement.

These tensions reflect an era  torn between a  technological,
optimistic and abstract vision that takes the present moment as its
field of operations, and a historical, social and ecological vision
pierced by the arrow of time.

Electroacoustician and sound artist Monique Jean is particularly
interested in spatialising sound shapes in order to create organic
ensembles balancing between abstraction and matter, stasis and
motion, body and space, sound representation and listening. Aside
from her stereo (Danse de l'enfant esseulée) or multi-track (low
memory #1) acousmatic pieces, she explores the mixing of musical
genres and live treatment-low memory #2 with Claire Marchand, flutist
Stabile with the saxophone quartet Quasar and Lori Freedman,
clarinettist, premiering in April 2005. On January 25, 2005 she will
perform with Thérésa Transistor, her group of electroacoustician
improvisers, at the Monument National. Her critically acclaimed CD
L'adieu au s.o.s (Empreintes Digitales label) was nominated for an
Opus Award in 2003.

Loin du spectaculaire et du vacarme médiatique, Point d'attaches ou
les infidélités rotatives est une installation qui s'attarde au
phénomène sonore de la perception et tente de se loger au c¦ur même
du silence. Cette installation sonore consiste en un grand plan
vertical, suspendu au plafond, sur lequel sont fixés quatre-vingts
cônes de haut-parleurs des années 1950 et 1960. Cette «surface
haut-parlante» est animée de petits sons aux variations d'intensité
et de timbre à peine perceptibles; c'est en se déplaçant que
l'auditeur, telle une antenne, capte fréquences, effets de phases et
vibrations en continuel changement qui altèrent jusqu'à la vision du
mur. La question de l'espace, et plus précisément de la situation du
corps écoutant dans l'espace, y est prégnante.

L'immobilité de cette «surface haut-parlante» exerce un envoûtement
chez le spectateur, un silence intérieur. Rien dans ce «mur» qui soit
en devenir, mais une présence, une surface à mirages acoustiques,
quelque chose de l'ordre de l'être.
Christian Calon

Le «entre» l'enjeu de cette installation : entre une abstraction de
la matière et la matière elle-même, entre un plan vertical et son
basculement dans l'espace, entre statisme et mouvement.

Ces tensions sont à l'image d'une époque tiraillé entre une vision
technologique, optimiste et abstraite, accueillant le moment présent
comme territoire, et une vision historique, sociale et écologiste,
traversée de la flèche du temps.

Monique Jean, électroacousticienne et artiste sonore, s'intéresse
particulièrement à la mise en espace des formes sonores, afin de
créer des ensembles organiques en tension, entre abstraction et
matière, statisme et mouvement, corps et espace, représentation
sonore et écoute. Outre ses oeuvres acousmatiques en stéréo (Danse de
l'enfant esseulée) ou en multipistes (low memory #1), elle explore
les musiques mixtes et les traitements en temps réel : low memory #2
avec Claire Marchand, flûtiste Stabile avec le quatuor de saxophones
Quasar et Lori Freedman, clarinettiste, création en avril 2005. Ce 25
janvier 2005, on pourra l'entendre avec son groupe
d'électroacousticiens improviseurs, le Thérésa Transistor, au
Monument National. Son disque L'adieu au s.o.s (étiquette Empreintes
Digitales), salué par la critique, a été nominé aux Prix Opus 2003.

--------------------------------------------------------------------

. Monique Jean
  . mjean000@sympatico.ca
  .
<http://www.electrocd.com/bio.f/jean_mo.html>http://www.electrocd.com/bio.f/jean_mo.html



This archive was generated by hypermail 2b27 : Sat Dec 22 2007 - 01:46:05 EST